#7 | Se réinventer, avec Marie Vignon, accompagnante vers son véritable moi.

Pour ce début d’année 2021, j’ai le plaisir d’accueillir sur l’estrade du Zcafé la douce et lumineuse Marie Vignon, accompagnante art-thérapeute de formation mais bien plus que cela ! Riche de ses nuances, de son histoire, de son vécu et de ses expériences, Marie aime se définir par ses valeurs, par ce qu’elle est et par ce qu’elle incarne. Sa mission : guider les personnes dans l’exploration des contrées inexplorées de leur être, dans une rencontre de soi à soi.

Pour avancer sur ce chemin vers une connaissance fine et profonde de soi, Marie mêle différents outils selon le besoin de la personne qu’elle accompagne, selon son identité, sa quête et ce qu’elle souhaite : des outils créatifs, d’écriture, de psychologie, de sophrologie, de méditation, de visualisation, de musique… Une boîte à outils aussi riche que la personne qu’elle est dans toutes ses dimensions ! Ce que j’apprécie tout particulièrement dans chacun des échanges que j’ai pu avoir avec Marie, c’est leur intensité et leur profondeur. Pour cette infolettre, un thème a émergé de lui-même de notre conversation entre accompagnants et êtres humains, un thème mis en lumière et en mouvement par Marie, un thème que j’ai grand plaisir à te partager maintenant dans ce premier numéro de cette nouvelle année. Ce thème : Se réinventer.

Se réinventer, c’est l’acte de retrouver son pouvoir créateur

Pour Marie, se réinventer c’est d’abord se relier totalement à soi, au vivant, se relier à son pouvoir de renouvellement pour s’ouvrir à une dimension créatrice encore plus grande. « Prends les cellules de ton corps, elles se renouvellent chaque jour. Ton corps a son propre pouvoir de renouvellement sans cesse et c’est comme ta créativité. Tout s’inscrit en toi. En étant totalement relié à toi, tu deviens acteur dans ton mouvement intérieur et dans ton mouvement extérieur et c’est là qu’il va être intéressant de faire appel à la créativité où tu vas être dans cet espace d’entre-deux, intérieur et extérieur, dans un jeu permanent ».

Se réinventer, c’est donc autant voir à l’extérieur de soi comment le processus de création évolue (dans les plantes, dans les constructions humaines, etc), que dans les façons dont nous allons prendre soin de cet extérieur (des plantes que l’on a chez soi par exemple) mais également la manière dont nous prenons soin de nous-même. Ce pouvoir créateur, « C’est ce pouvoir que nous avons dans tout, ce pouvoir que l’on va se donner à s’alimenter, dans la manière dont on va respirer et voir le monde chaque jour avec ses yeux et par rapport à son propre spectre d’interprétation ». Ce pouvoir créateur, ce pouvoir de soi, est le pouvoir de base, la pureté même du soi qui n’a pas encore été « souillée » par toutes ces injonctions, croyances, idées reçues, blessures, traumatismes qui peuvent nous traverser depuis la naissance (et même au-delà parfois si l’on se réfère au poids et à la lignée des générations précédentes). « On a oublié tout notre pouvoir parce qu’on a été brimé par ces règles et par tout ce qu’on nous a imposé. Si je n’avais pas eu tout ce cheminement vers moi, toute cette quête de sens, cette quête identitaire, tout ce côté à aller vers ce véritable moi, je continuerai d’être étouffée par tout mon vécu, mes expériences, les couches et les surcouches qui se sont mises les unes sur les autres. ». Se réinventer, c’est savoir se détacher de pour arriver à plus grand, se connecter totalement à son âme, à cette pureté d’être, à ce pouvoir de base qui est totalement instauré en soi.

Marie me précise que nous avons chacun chacune toutes les clés à l’intérieur de soi. Les outils qu’elle propose dans ses accompagnements sont des aides pour aller vers soi. « La réponse que tu vas chercher est à l’intérieur de toi. Vois ces outils comme une aide, comme un catalyseur. Et quand une personne me dit « wow c’est magique » ; en fait ce côté magique elle l’a en elle-même. Ce qu’elle pose sur cette magie-là (cartes, oracles etc), c’est sa propre magie intérieure, c’est sa propre recherche de. Le message qu’elle m’évoque là, elle l’avait déjà à l’intérieur d’elle-même. C’est juste que ce catalyseur-là lui a permis de voir cela. Tous les outils que j’utilise sont des aides, des catalyseurs de, pour aider la personne à se débrancher de son mental et aller vers ses sphères intérieures ». Une sphère intérieure, c’est le silence et la magie de cette reliance complète par rapport à soi.

Se réinventer, un cheminement en constant, une mouvance perpétuelle

Se réinventer, c’est un cheminement tout au long de sa vie et ce mouvement perpétuel va se faire avec cette compréhension de plus en plus fine des choses. Plus le dialogue avec soi va être profond et plus l’ouverture à tout ce qui est autour de soi sera profonde également. Et c’est en s’ouvrant davantage à soi et au monde que l’on comprend que l’on peut toujours aller au-delà. Se réinventer, c’est s’ouvrir à toutes les possibilités que nous offre la vie.

En avançant sur ton chemin vers soi, « tu vas comprendre certaines choses sur toi mais cela ne va toucher que la sphère mentale dans un premier temps. Tu as été dans une compréhension de. Même si pour toi c’est déjà énorme ce que tu as fait, sache qu’en fait il existe beaucoup plus. Se réinventer, c’est aller encore au-delà, aller plus loin et faire ce palier entre ta sphère mentale et ta sphère physique. Sauf que ça peut encore aller bien au-delà en allant dans une sphère qui va être plus haute, spirituelle, puis une ouverture encore plus profonde en allant vers une sphère spirituelle universelle. Ce sont tes expériences et toute cette compréhension fine des choses qui vont te mener justement à cela. Plus tu vois le cheminement se faire, plus tu vois ton chemin se dessiner, plus tu te rends compte que des espaces s’ouvrent vraiment à l’intérieur de toi et qui te permettent de t’ouvrir à ces nouvelles possibilités ».

Se réinventer en 2021 pour Marie, ce serait de ne pas voir 2020 comme une fatalité, de prendre du recul sur cette année passée et de l’apprécier avec plus de douceur, afin de ressortir tout ce qu’elle nous a apporté en termes d’apprentissages pour pouvoir se réinventer et avancer encore plus dans son propre cheminement en 2021.

Dans ce processus de réinvention, la créativité ouvre au(x) dialogue(s)

Petite précision avant de poursuivre, non non la créativité n’est pas liée exclusivement à l’artistique. Comme le rappelle Marie, la créativité se distingue de l’art. « L’art, c’est un concept avec un cadre, avec des notions d’exposition, de beau, de techniques. C’est quelque chose de très définie qui est faite par l’homme pour être beau ou utile. La créativité, c’est quelque chose que l’on a tous en nous, c’est cette notion de parler vraiment avec ses images intérieures, sa profondeur, de se connecter totalement à soi-même, de se transcender, de rentrer dans un état presque méditatif, dans des notions de flow, dans une connexion profonde où l’on est totalement présent dans son axe, présent à soi pour s’offrir une qualité de présence, où l’on est chez soi, à l’intérieur de soi et où l’on va se permettre d’extérioriser ça », d’exprimer sa créativité.

Ainsi il y a toute cette créativité qui est autour de soi, cet espace où l’on va regarder la vie et s’imprégner totalement d’elle, de sa propre création, du vivant tout autour de soi, mais également cet espace par rapport à ce que l’on est, à l’image que l’on veut donner de soi, par rapport à son identité. La créativité englobe tout cela.

Entrer dans un dialogue avec soi ; c’est apprécier ces espaces intérieurs et extérieurs qui sont intrinsèquement liés, « la réalité extérieure et le miroir de ta réalité intérieure ». Quel soin tu t’accordes et quel soin tu accordes à tes plantes (si l’on reprend l’exemple des plantes), à ton intérieur ? Comment tu vas t’aimer toi et comment tu vas aimer les autres ? Comment les autres t’aiment et comment tu vas t’aimer toi ? Tout est (re)lié.

L’art-thérapie offre un espace et un cadre définis pour permettre de rentrer dans cette forme de dialogue profond avec soi et faire ressortir les images de son inconscient. « On est vraiment dans un chemin, dans un process, qui est en train de se faire et c’est ça qui va être important, pas le fait de ne pas savoir dessiner ou quoi que ce soit. Lors de la séance, c’est cette reliance que la personne va avoir par rapport à son corps, aux sensations que cela va lui procurer, par rapport aux matières qui vont être présentes, à cette connexion profonde qu’elle va avoir avec tout ce qui va l’entourer, par rapport au vivant, par rapport à soi-même, à ses ressentis, ses sensations, ses émotions, son intuition. C’est de là que va sortir aussi les choses. La créativité finalement, c’est donner une voix à ton intuition, à ton corps et à ses sensations, à tes ressentis et à tes émotions. A tout. C’est tout ce dialogue qui va se faire en fait » : le dialogue avec soi, entre soi et sa propre créativité par l’intermédiaire de ses images intérieures, le dialogue inconscient avec toute la gestuelle quand il y a cette entrée en création, le dialogue qui se fait avec le médium que la personne utilise pour entrer dans ce dialogue (pinceau, matière etc), avec sa posture aussi, dans sa respiration, ses ressentis, le dialogue verbal avec l’accompagnant-thérapeute… « En tant qu’accompagnante et thérapeute, je suis le guide de cette évolution, je suis le guide pour la personne pour aller vers son véritable moi, je suis le guide pour faire évoluer la personne. J’offre cet espace de. Un espace où la personne se sent suffisamment en sécurité, bien accueilli, dans un cocon pour s’offrir justement la possibilité de. »

La créativité comme une mise en mouvement du corps mais pas que !

Au fur et à mesure de notre échange, nous en sommes venus à parler des rêves dans la dynamique de « se réinventer », comme une manière de reprendre son pouvoir créateur à travers les messages transmis de son inconscient d’une part mais aussi par l’intermédiaire des intentions (émises du cœur) pour avancer dans son propre processus.

« Quand on rêve, on utilise 95% de notre cerveau par rapport à 10% en temps éveillé. Les rêves sont des messages de son inconscient. C’est son âme qui va se balader. Les rêves sont les images des possibilités que l’on pourrait rencontrer potentiellement, des chemins que l’on n’a pas suivis. Les rêves donnent des indications pour pouvoir reprendre son pouvoir et permettre une connexion qui est plus haute. On peut donner une intention à ses rêves le soir. “Je demande à mes guides ce soir de m’aider à … ” En donnant une intention de, cela enclenche quelque chose dans son processus d’inconscient. »

Il existe différents types de rêves :

  • Les rêves de compensation émotionnelle : durant la journée, tu n’as pas exprimé cette émotion désagréable que tu as en toi, la nuit tu vas faire un rêve où tu vas évacuer la surtension que tu as en toi en lien à cette émotion (ex : dispute avec ton patron).
  • Les rêves reliés à quelqu’un, une « reliance avec quelqu’un » : tu rêves de triplés et le lendemain, tu as une amie qui t’appelle pour t’annoncer qu’elle attend des triplés.
  • Les rêves télépathiques, les rêves qui peuvent te prévenir de la suite des évènements (rêve de l’épidémie, du confinement avant que ces évènement arrivent).
  • Il y a aussi des rêves qui sont comme des préventions pour toi (ex : relation toxique).

Ce qui est intéressant dans les rêves, c’est qu’ils nous offrent tout un dictionnaire de nos propres symboliques et celles liées à l’inconscient collectif. Décrypter ses rêves, c’est arriver à décoder toutes ces symboliques pour ressortir les indications qui aident dans sa vie au quotidien. « Le rêve est un espace onirique avec plein d’informations pour toi t’aider dans ta vie. Tes rêves viennent de ton inconscient et tout un chemin a été fait s’ils arrivent dans le conscient. Les rêves sont un potentiel énorme à utiliser dans la créativité mais aussi en tant qu’accompagnant pour accompagner sur des blocages. »

Pour clôturer cet échange très riche, Marie te propose un exercice tout aussi riche pour vivre cette reliance que tu as avec ton propre corps. Ne vois pas cet exercice comme une invitation à juste être à l’intérieur de ton corps (comme certains pourraient te le dire), apprécie-le plutôt comme une entrée dans tes sphères intérieures, dans ton espace de silence, dans cette intériorité profonde pour voir là où ça bloque ou là où c’est fluide et léger. « Toute la connexion que tu vas avoir à ce moment-là, c’est cette part ouverte. Ton corps est ton principal allié dans tout ça, lui faire confiance dans le moindre de tes ressentis, arriver vraiment à lui porter attention pour comprendre la portée des choses, ça c’est la base. Même si l’on touche à plusieurs sphères, faire confiance avant tout à sa sphère corporelle. » C’est dans cette confiance absolue que tu vas avoir en lui, en toi, qui va te permettre d’aller de l’avant. Lui faire confiance, c’est aussi être à l’écoute de ton propre message intérieur, de tes propres ressentis et sensations, et si derrière il y a un blocage, identifie le pourquoi. « Si par exemple en 2021 tu veux faire des choses extraordinaires, est-ce que tu le fais juste par rapport à ta sphère mentale qui a besoin de ça ou est-ce que tu le fais pour être en total accord avec toi-même et ta propre reliance ? » L’idée est de revenir à ton corps avec cette conception que ton message est là. Tu es, tu sais.

Chaque soir, pose-toi et entre en contact corporellement avec toi. Porte attention à ton corps, sans le juger, sans te juger. Ferme les yeux et ancre tes pieds au sol. Ressens la pesanteur au niveau de tes pieds. Tu es totalement relié à ton corps et uniquement à lui et vois ce qu’il en est. Petit à petit, soir après soir, tu vas plus loin : 1er soir : respiration uniquement, 2ème soir : respiration + observer les pensées qui passent, 3ème soir : respiration + porter attention à tes pieds, 4ème soir : respiration + porter attention à tes jambes etc. Progressivement, inscris-toi à lui, dans cette reliance. Avant de te coucher, pose une intention venant de ton cœur et ancrée dans ton corps. Cette intention sera d’autant plus pure car elle sera encore plus ancrée dans ton corps. Chaque soir, vois où cela (te) mène et le chemin qui se dessine à travers ça.

La pause (z)café continue. Si tu veux échanger avec Marie, tu peux la contacter sur son instagram @marievignon.therapeute.by.crea ou son site internet https://www.marievignon.fr/

Reçois chaque lundi dans ta messagerie l’infolettre Zcafé

Leave a Reply